Acheter une nouvelle voiture sans attendre grâce au crédit report

Sommaire

Acheter une nouvelle voiture sans attendre grâce au crédit report

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous désirez changer de véhicule, mais vous pensez devoir attendre d'avoir vendu l’actuel avant de vous offrir le nouveau ?

Bonne nouvelle, vous avez la possibilité de faire appel au même système que celui du prêt relais lors d'un achat immobilier : pour l’achat d’une voiture, moto, camping-car ou même d’une caravane, ce prêt prend le nom de « crédit report ».

Le crédit-report fonctionne ainsi :

  • Une banque vous avance le montant qu'elle estime que vous tirerez de la vente de votre véhicule.
  • Puis elle vous ouvre une deuxième ligne de financement concernant la somme supplémentaire que vous devrez emprunter.
  • Une fois votre véhicule vendu, vous la remboursez en partie.
Lire l'article Ooreka
Voir le projet Ooreka

Bien évidemment, cette opération n'est pas gratuite : elle implique notamment le paiement d'intérêts intercalaires entre le moment où vous souscrivez le crédit report et le moment où vous vendez votre ancien véhicule.

À vous de faire le calcul pour voir si ce coup de foudre en vaut la peine.

1. Faites estimer le véhicule

Chaque banque possède son propre barème concernant les voitures et motos d'occasion. Vous avez tout de même intérêt à le comparer avec d'autres cotes glanées sur Internet.

2. La banque vous prête une partie de sa valeur

Bien entendu, si votre voiture est estimée à 10 000 €, la banque considérera par sécurité que vous n'en retirerez que 70 %. Admettons donc qu'elle vous avance 7 000 €.

3. La banque vous prête le reste

Admettons que vous souhaitiez vous acheter une voiture neuve pour un montant de 15 000 € :

  • la banque vient de vous avancer 7 000 € ;
  • elle va donc vous ouvrir un crédit auto pour un montant de 8 000 €.

4. Achetez votre véhicule

Avant d’acheter la voiture, vous devez porter un devis à la banque qui, en échange, crédite votre compte afin que vous puissiez l’acquérir.

5. Une fois votre ancien véhicule vendu

Admettons que la banque avait raison et que vous n'avez pas réussi à en tirer 10 000 €, mais 9 500 €.

Vous reversez 9 500 € à la banque, et n'avez donc plus à rembourser que 5 500 €.

Aussi dans la rubrique :

Choisir

Sommaire