Choisir l'assurance chômage de votre crédit auto

Sommaire

Les organismes de crédit proposent d'assurer le prêt auto contre le risque de perte d'emploi.

Assurance chômage : pas obligatoire mais vivement conseillée

Cette assurance chômage n’est pas obligatoire, contrairement à l’assurance décès invalidité. Pourtant, elle peut se montrer fort utile si votre situation professionnelle tourne mal, car cette assurance perte d'emploi prendra en charge tout ou une partie des mensualités de votre crédit auto.

Sur quels détails faut-il être attentif ?

Dans la plupart des cas, les 3 restrictions suivantes sont présentes, d'où la nécessité d'étudier toutes les offres pour sélectionner celle qui vous permettra de respirer le mieux pendant une période sans emploi.

Délai de carence

Le délai de carence de l’assurance chômage est la période de temps entre la signature du contrat et la possibilité de bénéficier des prestations de l'assureur :

  • Ce délai sert à éviter qu’un emprunteur qui a des difficultés professionnelles ne souscrive une assurance pour que la compagnie rembourse une partie de son crédit.
  • Il s'étend de 3 à 6 mois, selon les compagnies, à compter de l’adhésion.

Période de franchise

Tous les contrats d'assurance ou presque comportent un délai de franchise :

  • À compter du jour où vous touchez vos allocations chômage ou de la date du licenciement, il s’écoule une période pendant laquelle vous ne serez pas indemnisé : c’est le délai de franchise.
  • C’est seulement si vous n’avez pas retrouvé d’emploi après cette période que l’assurance commencera à rembourser vos mensualités.
  • Selon les assurances, ce délai est de 2 à 12 mois.

Plafond d'indemnisation

Il s'exprime sous différentes formes :

  • un nombre de mois maximum au cours d'une année de chômage ;
  • un nombre maximum de périodes de chômage au cours d'un certain nombre d'années ;
  • un pourcentage par rapport au montant des mensualités de votre crédit auto.

Aussi dans la rubrique :

Choisir

Sommaire